navigation

Alors, jouons 13 avril, 2009

Posté par étranger dans : Non classé , trackback

Dans la revue Le français dans le monde je viens de lire une interview avec Vassilis Alexakis, écrivain grec qui écrit tant en grec qu’en français. Il dit quelque chose de très intéressant, il compare l’apprentissage d’une langue étrangère avec un jeu de ballon. On apprend les mots d’une langue, sa grammaire pour jouer avec. Si on nous donne un ballon, on veut jouer avec et non le mesurer, le peser…

J’apprends le français depuis 1999 et c’est exactement ce que j’ai fait faisais : j’ai examiné examinais la langue, je l’ai observée observais, mais je n’ai osais pas osé écrire, communiquer, par de peur que je fasse trop de fautes.

Comme l’interview m’a inspiré, j’ai décidé d’écrire cet article sur mon blog pour marquer la rupture dans mon attitude vers le français. Celui-ci ne sera plus un objet d’analyse, mais un moyen d’expression, de jeux.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

baboune1 |
location studio |
Un paradis azur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Akila, a Life Maker
| Discutons!!!!!
| Jacob