navigation

Demain, c’est le jour J 8 juin, 2009

Posté par étranger dans : Non classé , ajouter un commentaire

Je ne parle pas de la fameuse opération militaire qui se passait le 6 juin 1944 en Normandie.

Dans ma vie plutôt ennuyeuse, demain, quelque chose se passe. À 17 h pile, j’ai rendez-vous à Doba, école supérieure de commerce privée, pour passer un examen de français qui, si tout se passe bien, me donnera la possibilité d’enseigner le français dans cette institution. On nous a prévenus, moi et les autres candidates (eh oui, elles sont toutes femmes), que l’examen se composera de deux parties : dans la première partie on évaluera la connaissance de la grammaire de la langue que chacun des candidats voudrait enseigner et dans la deuxième partie il faudra rédiger un petit essai (200-300 mots) sur un sujet particulier (on pourra choisir entre trois sujets). Cela me ferait un très grand plaisir si je suis accepté en tant qu’enseignant potentiel – cela me relèverait le moral et me donnerait de l’estime pour moi-même, pour des heures de travail que j’ai investies dans l’apprentissage de la langue.

J’ai été très sage pendant les trois derniers jours en révisant les articles, l’imparfait, le subjonctif et quelques autres points de grammaire qui me posent encore des problèmes. Petit à petit, je réussis à avoir une vue d’ensemble sur la grammaire française et je peux enfin me concentrer sur la production écrite qui, jusqu’à maintenant, est restée un peu négligée (une raison de plus d’avoir ce blog). J’ai hâte d’utiliser toutes les conjonctions que je viens de revoir, pour former de longues phrases élégantes pleines de bon sens et de savoir. J’ai investi énormément de temps pour maîtriser assez bien la forme, la structure, maintenant il faudra travailler sur le contenu.

Si j’interromps un peu ce discours monotone, je voudrais me vanter un petit peu : je viens de lire Le père Goriot – c’est mon premier classique que j’ai lu en français. Je dois dire que j’ai bien aimé. Au lycée, j’avais horeur de la littérature, car je n’y comprenais pas grand-chose. Aujourd’hui, je suis assez intellectuellement mûr pour que je puisse saisir les liens qui se tissent dans une histoire dès son début. J’espère pouvoir accroître ma compréhension dans ce domaine bientôt et faire en sorte que ça se reflète dans ma façon de m’exprimer tant à l’oral qu’à l’écrit.

baboune1 |
location studio |
Un paradis azur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Akila, a Life Maker
| Discutons!!!!!
| Jacob